Page d'accueil          Soutenez-nous!          Espace presse          Sur le comité     











Les réfugiés
camps8_510.jpg

Aujourd’hui environ 165 000 Sahraouis vivent dans les camps de réfugiés près de la ville algérienne Tindouf, située à la frontière du Sahara Occidental.
Mis à jour le: 19.05 - 2007 21:25Imprimez cette page    
Cette partie du Sahara n’était jamais habitée auparavant. En été la température monte jusqu’au plus de 50 dégrées, et en hiver elle descend jusqu’au-dessous de zéro. Les conditions dures rendent les habitants entièrement dépendants de l’aide humanitaire internationale. Malgré les difficultés, la population s’est débrouillée d’une façon formidable. Les observateurs internationaux caractérisent les camps comme les mieux organisés du monde.

Il y a quatre camps de réfugiés en Algérie. Chaque camp porte le nom d’un endroit dans le Sahara Occidental. Les habitants de chaque camp sont pour la plupart d’origine du même endroit dans le territoire occupé.

Le Polisario a très tôt décidé de dire non aux offres de personnel de support international dans les camps. Pour cette raison, l’aide qui arrive dans les camps, est distribuée par les réfugiés eux-mêmes. Depuis les dernières années l’aide aux réfugiés sahraouis diminue toujours, et un grand nombre des habitants souffrent de la sous-alimentation et de la malnutrition. La Norvège est aujourd’hui un important donateur d’aide humanitaire aux camps.

En plus de la population des camps des réfugiés, il y a une grande diaspora sahraouie dispersée dans le monde entier. Les plus grands groupes se trouvent aux îles Canaries et dans l’Espagne continentale. Aujourd’hui il y a un flot constant de réfugiés sahraouis qui arrivent aux Canaries des territoires occupés.

Comme il n’y a pas de possibilités d’études secondaires et supérieures dans les camps, on trouve deux ou trois mille étudiants sahraouis dans le reste des pays nord-africains ainsi qu’à Cuba et dans le sud de l’Europe. En Norvège il n’y a qu’une vingtaine de Sahraouis. Deux jeunes Sahraouis font leurs études à Red Cross United World College à Fjaler dans l’ouest de la Norvège.

    




FR  NO EN ES FR

Depuis 1975, trois quarts du territoire du Sahara Occidental sont occupés par le Maroc. Une majorité de la population vit toujours dans des camps de réfugiés en Algérie. Ceux qui sont restés dans leur pays sont victimes de graves exactions de la part de l'occupant marocain. Depuis plus de 40 ans les Sahraouis attendent la mise en oeuvre de leur droit légitime à l'autodétermination.


Suivez les nouvelles sur la pêche européenne illegale


L'UE paye le Maroc pour pêcher au Sahara Occidental occupé.

Støttekomiteen for Vest-Sahara, , - :
Kontonr 9857.05.48999 - 987 378 352 -